Formation

Définir son projet professionnel avec l'école de la 2e chance

21 mars 2019

  • Nantes
Quand on est jeune, réfléchir à son projet professionnel n’est pas chose facile. Cela l’est encore moi pour ceux qui sont sortis du système scolaire. Pour que le décrochage scolaire ne soit pas une fatalité, le Cnam Pays de la Loire et l’E2CEL* (Ecole de la 2e chance de l’Estuaire de la Loire) ont co-construit un dispositif ludique et créatif d’une journée dédié aux stagiaires de l’E2CEL. Objectif : donner des clés pour construire son parcours.

Cette journée dédiée au projet professionnel intervient au tout début du parcours de réinsertion des stagiaires. La première prise de contact est assez insolite. Ils  entrent dans une salle totalement obscure dont le décor les projette immédiatement dans le futur. Ils vont passer 2 heures dans cet espace ludique et créatif dédié au serious game #2038 pour réfléchir à leur projet professionnel.
Comment ? En incarnant les membres d’une communauté sociale confrontée à de grands enjeux de société, qui doit trouver des solutions nouvelles et innovantes pour se loger, se nourrir, se déplacer… Ensuite, chaque stagiaire va faire le parallèle entre cette expérience immersive et son projet professionnel lors d’ateliers.
« En se projetant dans un monde imaginaire, ils vont se décentrer et prendre conscience de leur capacité à produire des solutions innovantes et créatives » déclare Diba Medjahed, directeur de l’E2CEL.

Un dispositif récompensé par le prix de l’innovation pédagogique 2018

À travers des ateliers, les animateurs aident ensuite les jeunes à imaginer le métier idéal, à identifier les critères importants à retrouver dans un emploi : les savoirs, les savoir-faire, les motivations. En fin de journée, les stagiaires se connaissent mieux et ont une idée plus précise de leurs aspirations professionnelles. « Cette co-construction entre le Cnam et l’E2CEL fait partie de ces formidables illustrations de l’utilité sociale du Cnam, militant d’une société plus inclusive », indique Laurence Van Asten, directrice des formations et de l’innovation au Cnam Pays de la Loire. 235 jeunes de 18 à 30 ans en ont déjà bénéficié.

Le dispositif a reçu le Prix de l’i-nnovation pédagogique 2018. Créé par le fonds de dotation Apprendre & Réussir, ce prix met en lumière et récompense des projets pédagogiques innovants au service, notamment, d’apprenants en difficulté d’apprentissage.

* L’Ecole de la 2e chance accueille des jeunes sans diplôme ni emploi, sortis du système scolaire depuis plus de 6 mois. Les stagiaires bénéficient d’une formation en alternance rémunérée pendant 7 mois

Chiffres clés
• 16,6 % des 15-29 ans sont sans emploi et déscolarisés en France (2 fois plus qu’en Allemagne)*.
• 200 jeunes sont accompagnés par l’E2CEL chaque année.
• 235 jeunes ont bénéficié du dispositif Cnam/E2CEL depuis sa création en 2017.

* source : LesEchos.fr - octobre 2016