Travail social

Formez-vous au métier de Mandataire judiciaire à la protection des majeurs

1 septembre 2017
13 octobre 2017

Formation en journée compatible avec l'activité professionnelle (300h de cours et 350h de stage) à partir du 20 octobre 2017.

Candidatures possibles jusqu'au 13 octobre.

  • Angers

Cnam-Iforis, campus social, 4 rue Georges Morel à Angers

Plan d'accès


Contact

02 41 22 17 33
Envoyer un courriel
Vous êtes déjà curateur ou tuteur ? Vous titulaire d’un bac+2 et souhaitez devenir travailleur social ? Formez-vous au métier de mandataire judiciaire à la protection des personnes majeures qui n’ont plus toutes leurs facultés personnelles et qui sont dans l’impossibilité d’agir seules dans la vie civile.
La réforme portée par la loi du 5 mars 2007, en vigueur depuis le 1er janvier 2009 modifie les pratiques professionnelles ainsi que l’organisation de l’action sociale. Les services tutélaires deviennent des services sociaux soumis à la loi du 2 janvier 2002.
La finalité du métier de mandataire judiciaire est de protéger les intérêts des personnes qui n’ont plus toutes leurs facultés personnelles et qui sont dans l’impossibilité d’agir seules dans la vie civile.
Les mandataires judiciaires mettent en pratique les mesures de tutelle, de curatelle ou l’accompagnement judiciaire. Ils exercent leurs fonctions dans des structures (services, établissements ou associations) agréées par le préfet. Ils peuvent également exercer à titre privé, en activité libérale.
La formation des mandataires judiciaires et délégués aux prestations familiales est sanctionnée par un certificat national de compétence.

Cette formation vise


le développement de connaissances pluridisciplinaires et de compétences nécessaires pour le métier de mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Elles concernent principalement l’exercice des mesures judiciaires de protection des majeurs et la maîtrise des fondements de l’intervention tutélaire.

Organisation de la formation


D’une durée totale de 650 heures, la formation comprend 300 heures de cours et 350 heures de stages. La prise en compte des dispenses et des
allègements permettra un suivi à la carte selon l’expérience professionnelle.
 

Conditions d'entrée et tests de sélection