Programme [Saison 4]

Conférence #1

La motivation au travail et le plaisir d'apprendre

Mardi 21 février
18h30-20h
Cnam Nantes (Plan d'accès)



Par Etienne Bourgeois
De nombreuses pratiques visent à favoriser les apprentissages en situations de travail. Quels sont les processus spécifiques à l’œuvre dans ce type d’apprentissage ? Quels sont les facteurs individuels et contextuels qui y participent et les pratiques censées favoriser l’apprentissage  au travail ? Ne serait-ce pas surtout une question de motivation et de plaisir ?

Médiation : Des managers d’entreprises de la région seront présents pour étayer les propos d’Etienne Bourgeois.

Télécharger le support du conférencier

TwitterSur Twitter : #17LGA

Conférence #2

Le biomimétisme : apprendre du vivant

Mardi 21 mars
18h30-20h
Cnam Nantes (Plan d'accès)

Inscription

Par Olivier Allard

Le biomimétisme est une approche qui fait appel aux modèles existants dans la nature pour en comprendre l'intelligence, et tenter in fine d'en faire des applications concrètes et durables dans des secteurs de l'économie et de la société très variés. Quels enseignements pouvons-nous tirer de la formidable durabilité du vivant sur terre ? Comment 3,8 milliards d'années d'évolution peuvent nous inspirer des innovations plus soutenables et nous réconcilier avec la nature ?

La soirée commencera par une visite commentée, dans le Hall A du Cnam, autour d'illustrations présentant des applications issues du biomimétisme. Puis l'échange se poursuivra en salle sur les principaux concepts qui sous-tendent le biomimétisme, l’approche du biomimétisme comme source d'innovations et de développement durable, les enseignements de la nature et les principes de fonctionnement du vivant ainsi que les aspects de méthodologie.


TwitterSur Twitter : #17LGA

Atelier de mise en pratique : s’inspirer du vivant pour innover dans votre entreprise

« Séance d’inspiration et de créativité où l’on étudiera des exemples de bio-inspiration. Vous pourrez réfléchir à comment vous pourriez les implémenter dans vos propres projets, entreprises, business… »

Olivier Allard - matinée du mardi 4 juillet - Cnam Pays de la Loire
Nombre de places limité, payant (35€), sur inscription.

Inscription

Conférence #3

La controverse, de quoi parle-t-on ? Origines, définitions, exemples … pour mieux appréhender les controverses d’aujourd’hui et de demain

Mardi 4 avril
18h30-20h
Le Lieu Unique (Plan d'accès)

Inscription

Par Maryse Carmes et Michel Letté
Objet de controverse, l'innovation l'est toujours d'une façon ou d'une autre. Dans un contexte d'incertitude chronique (scientifique, technique, économique, sociale, culturelle, éthique et politique), nous avons tous besoin d'une vision claire de leurs enjeux, notamment concernant les risques (sanitaires, environnementaux, vivre ensemble). Cette conférence propose d’explorer – à partir du passé et d’exemples pris aujourd'hui – la façon dont émergent ces controverses et ce qu’elles disent sur notre contemporain.

Avec Michel Lette, Maître de conférences en histoire des techniques et de l'environnement, Conservatoire national des arts et métier, laboratoire Histoire des Techno-Sciences en Société, et Maryse Carmes, Maître de Conférences, laboratoire Dicen IDF, Conservatoire national des arts et métiers, co-fondatrice du GRICO.

Les deux intervenants sont membres de l’Equipe Pédagogique Nationale Innovation et responsables pédagogiques d’une nouvelle formation du Cnam sur l’étude des controverses socio-techniques, ouvertes à une pluralité de profils (décideurs publics, élus, responsable R&D, acteurs de la médiation, journalistes, spécialistes de la veille, chercheurs…).

Médiation : Vidéoscribing


TwitterSur Twitter : #17LGA

Conférence #4

La pédagogie de la controverse ou comment développer son sens critique

Mardi 11 avril
18h30-20h
Le Lieu Unique (Plan d'accès)

Inscription

Par Romain Badouard
Les cours d’analyse des controverses rencontrent aujourd’hui un franc succès à l’université française. A la base destinés à un public d’étudiants ingénieurs pour les sensibiliser aux enjeux de la mise en débat des innovations scientifiques et techniques au sein de la société, ils ont petit à petit essaimé dans d’autres formations. L’approche pédagogique déployée dans le cadre de ces cours est particulière : il s’agit de « cartographier » les acteurs d’une controverse et leurs arguments, les intérêts et les valeurs sur lesquels ils reposent, et d’observer les arènes de débat au sein desquelles ils sont confrontés. Parce qu’elle propose de porter un regard critique sur les manières d’organiser le débat public en démocratie, cette approche se révèle particulièrement fertile pour comprendre la manière dont les membres de la société civile se rencontrent et se confrontent dans l’espace public.

Médiation : Jeu de pieds déplacés

Conférence suivie d’un atelier de mise en pratique sur la cartographie des controverses via l’outil de dataviz LIBVIZ le mercredi 12 avril, de 9h à 12h30 à Ping (35 €, limité à 20 personnes, sur réservation).

TwitterSur Twitter : #17LGA

Cartographier la controverse

Dans le cadre des conférences « Le Goût de l'avenir  » organisés par le CNAM Pays de la Loire, Julien Paris, chercheur et développeur web en visualisation de données (pylab.com) et l’équipe de PiNG, proposent un atelier de mise en pratique en écho à la conférence « La pédagogie de la controverse ou comment développer son sens critique »
Comment l'analyse des données à travers la cartographie peut-elle devenir un support pédagogique pour développer un regard critique autour d'une controverse ? À travers la création de cartographies de données autour de sujets polémiques, les participants de l'atelier mèneront une réflexion collective sur les questions que pose l'élaboration de tels outils, du choix et de la remise en question des sources, jusqu'à leurs mises en forme.

Équipe de Ping et Julien Paris – matinée du mercredi 12 avril – Ping (Plateforme C)
Nombre de places limité, payant (35€), sur inscription.

Inscription

Conférence #5

La multi-culturalité des publics influence-t-elle (ou non) les pratiques pédagogiques : l’exemple des Moocs.

Comment la multi-culturalité des publics influence-t-elle (ou non) les pratiques pédagogiques : l’exemple des Moocs. Mardi 16 mai
18h30-20h
Cnam Nantes (Plan d'accès)

Inscription

Par Christine Vauffray et Jean-Marie Gilliot
Cette conférence sera animée par deux rollistes : Sébastien Delfino et Eric Mainguet.

TwitterSur Twitter : #17LGA

Conférence #6

Les RERS, nouveaux dispositifs de transmission de savoirs ?

Mardi 13 juin
18h30-20h
Le Lieu Unique (Plan d'accès)

Inscription

Par Caroline Le Boucher
Apprentissages collaboratifs, communautés de pratiques, organisations apprenantes, communautés épistémiques… les modalités et dispositifs de formation se sont diversifiés. La formation se limite de moins en moins à un espace formel d’interactions directes entre un formateur et un apprenant. La modification des relations savoir-pouvoir accompagne un accroissement des transmissions de savoirs entre pairs.
Parmi ces modalités de coformation les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs apparaissent constituer des environnements d’apprentissages adaptatifs et innovants pour une formation tout au long de la vie.
Pour aborder les perspectives de leur mise en place comme dispositif de formation en entreprise, les questions abordées seront les suivantes : Que sont les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs ? Quelles est leur histoire ? Quelles sont leurs formes, leurs modalités de fonctionnement ? En quoi peuvent-ils répondre aux enjeux actuels de la formation tout au long de la vie ? Qu’est-ce qui participe de la durabilité de leur mise en place dans des centres sociaux, des associations, des écoles, des centres socioculturels ? Qu’est-ce qui déstabilise leur mise en place ? Et en entreprise, quelles sont leurs apports, les controverses qu’ils soulèvent et les difficultés concernant leur mise en place ?

TwitterSur Twitter : #17LGA