Diffuser la culture scientifique et technique

Des actions pour apprendre à l’interface entre sciences et société

Des actions pour apprendre à l’interface entre sciences et société

Diffuser la culture scientifique et technique représente l’une des grandes missions du Cnam, aux côtés de la formation et de la recherche. Il s’agit de donner les moyens à tous, et en particulier aux actifs, tout au long de sa leur vie professionnelle et sociale, d’alimenter sa leur curiosité, scientifique et technique, à l’interface des sciences et de la société.

Les actions réalisées offrent un autre accès à la connaissance et la compréhension des grands enjeux de société et permettent de débattre collectivement des évolutions en cours. Les actions de CST contribuent ainsi à l’acquisition de connaissances, d’aptitudes et d’attitudes nécessaires pour participer aux mutations profondes qu’engendrent les évolutions scientifiques et technologiques inhérentes à l’évolution de la société. Elles permettent aussi à la recherche scientifique d’être mieux comprise, ce qui constitue un enjeu majeur pour tous les citoyens. Dans un contexte alliant innovations, progrès scientifiques et mutations économiques, la culture scientifique et technique se présente comme une composante du développement territorial en s’attachant à combiner des enjeux démocratiques, culturels à ceux d’une économie largement technologique. Cette voie plus informelle d’apprentissage se traduit par l’organisation de conférences, d’expositions, d’animations d’ateliers, par la coordination d’événements tels que la Fête de la science, ou par la professionnalisation des acteurs de la CST.

Le Cnam contribue ainsi, en lien avec les collectivités publiques et les institutions spécialisées, à l'animation d'un environnement pédagogique, économique, culturel et scientifique, complémentaire et nécessaire à la pleine expression de ces deux autres missions principales que sont la formation et la recherche. Le Cnam propose aussi des formations professionnelles aux fonctions d’animateur et de médiateur de la culture scientifique et technique.