Licence pro. Economie de la construction - BIM

Code Alternance: LP13402A-PDL

60 crédits

Niveau(x) d'entrée

  • Niveau III (bac+2)

Niveau(x) de sortie

  • Niveau II (bac+3 bac+4)

En apprentissage

Oui

En professionnalisation

Oui

Responsable national

Responsable opérationnel

Contactez le lycée Aimé Césaire à Clisson

Se former à la maquette numérique (BIM)

Publics / conditions d'accès

Prérequis :
Le diplôme est accessible aux titulaires d'un diplôme  bac+2/+3/+4 BTP.
 
Il est également accessible aux titulaires d'un bac+2/+3/+4/+5 sous conditions
 
L'accès au diplôme peut également se faire par le dispositif de la validation des acquis professionnels (VAP85) pour les élèves possédant une expérience professionnelle conséquente en rapport avec les métiers de la construction, de l'architecture et de l'immobilier.
 
En alternance, un programme d'harmonisation de 60h est éventuellement intégré à la formation.
 
Le recrutement est réalisé sur dossier et entretien.

Objectifs

La licence professionnelle rénovée a pour objectif de former des économistes de la construction aux techniques de management de projet de bâtiment basé sur le concept de maquette numérique (BIM), aux enjeux de la construction durable et aux techniques de réhabilitation.

En alternance, la licence professionnelle fera majoritairement appel à pédagogie de projet et à la maîtrise des outils BIM.

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Licence professionnelle Sciences, technologie, santé mention métiers du BTP : Bâtiment et construction Parcours Économie de la construction et management de projet BIM

Inscrit RNCP : Inscrit

Codes NSF : -

Code ROME : -

Projet / mémoire

L'objectif du projet tuteuré est de développer l'autonomie et l'implication professionnelle. Le projet est encadré par un enseignant et/ou un professionnel. Le thème du projet tuteuré est défini par l'entreprise et validé par le responsable du diplôme ou son représentant en région. Le projet tuteuré correspond à 120 heures de travail de la part de l'élève et donne lieu à la rédaction d'un mémoire.

La période en entreprise correspond à une expérience professionnelle de trois mois minimum en position de technicien supérieur avec une évolution vers la prise d'autonomie. Elle doit être attestée par un responsable hiérarchique de l'entreprise et fait l'objet d'un rapport d'activité. Le rapport doit permettre d'avoir une vision précise de l'expérience professionnelle de l'élève et des missions qui lui sont confiées en lien avec le référentiel. Les missions confiées doivent être analysées en termes de compétences professionnelles (modèle téléchargeable sur http://btp.cnam.fr).

Le projet tuteuré et le rapport d'activité sont soutenus en fin de formation devant un jury de professionnels et d'enseignants, présidé par le responsable du diplôme ou son représentant. Une note sur 20 évalue chacune de ces unités d'activités.

Modalités d'évaluation

Il convient d'appliquer le règlement des licences professionnelles du Cnam.

Compétences


Fonction innovation et création
- Assurer la veille technologique, le suivi de l'évolution du marché et des
réglementations, les attentes des utilisateurs ou des clients ;
- Appliquer et optimiser avec discernement les recherches et développements dans le cadre de l'entreprise ;
- Proposer des approches et des méthodes de résolutions techniques et
organisationnelles nouvelles.


Fonction étude technique
- Concevoir des éléments constructifs et des équipements ;
- Réaliser l'étude et le comparatif de solutions constructives envisagées ;
- Réaliser les calculs nécessaires aux réalisations et interventions ;
- Développer des solutions techniques en prenant en compte leur histoire et les
contraintes économiques et environnementales.


Fonction réalisation et suivi des activités
- Réaliser, si nécessaire, les réalisations et interventions complexes demandées ;
- Proposer des solutions modificatives d'ajustement ;
- Assumer la responsabilité de la réalisation et des interventions ;
- Suivre la mise en œuvre des activités ainsi que l'application de la démarche qualité, d'hygiène, de sécurité et de protection de l'environnement ;
- Suivre les activités de la sous-traitance.


Fonction étude budgétaire
- Apprécier les coûts ;
- Finaliser de l'étude budgétaire et présentation de l'offre ;
- Gérer le planning prévisionnel des dépenses et des approvisionnements;
- Gérer le budget.


Fonction organisation des activités
- Réaliser la planification générale ;
- Organiser les activités de(s) équipe(s) en fonction de la solution retenue ;
- Organiser les essais et les contrôles ;
- Ajuster le programme des activités en fonction des aléas


Fonction contrôle des activités
- Contrôler l'avancement et les conditions de réalisation des activités ;
- Contrôler la gestion des coûts ;
- Vérifier les activités par rapport au cahier des charges ou aux prévisions ;
- Assurer la gestion et le contrôle des temps d'exécution ;
- Définir les compétences et les habilitations nécessaires.


Fonction communication
- Rendre compte au chef d'entreprise, sous forme de synthèse, les résultats de l'activité engagée ;
- Réaliser des rapports périodiques ;
- Rédiger des bilans intermédiaires et finaux ;
- Présenter en anglais les travaux réalisés ;
- Contribuer au développement de l'image de l'entreprise

Débouchés professionnels

  • Économiste de la construction
  • Maître d'œuvre en bâtiment
  • Chargé d'affaires en bâtiment
  • Responsable de programme de construction / réhabilitation
  • Manager BIM

Contact

lycée Aimé Césaire
02 28 01 06 00
lpbim-clisson@ac-nantes.fr

Le dossier de candidature est à demander et à remettre au lycée Aimé Césaire :
1 Esplanade d'Alatri, 44190 Clisson

Centre(s) d'enseignement proposant cette formation