Diplôme d'ingénieur

Sony Gogain : la soif d’apprendre, le terrain pour motivation

14 octobre 2019
14 octobre 2020

  • La Roche sur Yon
  • Nantes
Déjà tout petit, il voulait savoir comment fonctionne le monde, la terre, les volcans… Ses parents s’étonnaient de son insatiable curiosité, de son appétence pour les sujets scientifiques et techniques. Ce n’est donc pas par hasard que Sony Gogain est devenu ingénieur en systèmes électriques. Et pourtant…

Après un CAP en électricité, le jeune saumurois prépare un Brevet puis un Bac professionnel. Sa soif d’apprendre et de comprendre le mène vers un BTS électrotechnique. « J’ai réalisé tout mon parcours en apprentissage par choix. J’avais besoin de découvrir le terrain, comprendre les problématiques des clients, le quotidien des installateurs ». Après son BTS, Sony veut rentrer dans la vie active mais ses professeurs l’incitent à poursuivre ses études et à intégrer une classe préparatoire. « Je ne me voyais pas du tout devenir ingénieur. Je pensais que c’était réservé à une certaine élite ! ». Il intègre pourtant une prépa mais jette l’éponge au bout de deux semaines. L’esprit de compétition, le manque d’entraide ont eu raison de lui. Il intègre alors l’école d’ingénieurs du Cnam à La Roche-sur-Yon, toujours en apprentissage. « Ça correspondait davantage à mes valeurs et à ma personnalité. On avait affaire à des professionnels de terrain. C’était du concret et un environnement dans lequel je me suis rapidement senti à l’aise ».

Un mémoire d’ingénieur digne d’une thèse

Pendant trois ans, au sein de l’entreprise Kohler Soreel à Cholet, il travaille sur l’étude et l’intégration de solutions de distribution d’énergie électrique, d’automatisme et de contrôle-commande. Parallèlement, il prépare son mémoire d’ingénieur sur un sujet très novateur (confidentiel) avec une détermination sans faille. A l’issue de sa soutenance, les membres de son jury ne tarissent pas d’éloges : « Ses travaux sont exceptionnels. C’est digne d’une thèse de doctorat » déclare un des membres. Son diplôme d’ingénieur en poche, Sony est recruté par RTE (Réseau de transport et d’électricité) pour dispatcher les flux du réseau, réguler l’offre et la demande d’électricité. Son projet à moyen terme ? S’orienter vers une direction d’exploitation et garder le lien avec le terrain. Ce passionné de sports mécaniques a reçu son diplôme le 18 octobre 2019 à Paris, aux côtés d’Olivier Pellicani, diplômé ingénieur en mécanique, via la formation à distance et en soirée.