Plaies et cicatrisation (formation clinique)

Code Stage : _

Les soins concernant la cicatrisation des plaies chroniques, chirurgicales ou traumatiques sont une des compétences spécifiques des infirmières, qu’elles exercent en établissement sanitaire, médicosocial ou à domicile. Dans le contexte épidémiologique, démographique et organisationnel actuel, en pleine évolution, la cicatrisation en général concerne de nombreux professionnels soignants : pédicures, podologues, médecins, pharmaciens, sage-femme, infirmiers, diététiciennes…

Publics et conditions d'accès

Public

Infirmiers, cadres de santé, pédicures, podologues, sages-femmes, médecins, pharmaciens, diététiciens.

Conditions d'admission

Diplôme d’Etat d’infirmier, licence en soins infirmiers, diplôme d’Etat pédicure ou podologie, diplôme d’Etat sage-femme, thèse médecine, thèse pharmacien.

Sélection sur dossier de candidature et projet professionnel.

Validation de la formation

Conditions de validation du cycle
Le cursus est validé au terme des contrôles de connaissances (incluant des exercices pratiques) et de la présentation d’un travail de fin d’études. Cette validation permet la délivrance d’une attestation de réussite au certificat clinique en cicatrisation par le Cnam des Pays de la Loire.

Objectifs

- Connaître le contexte épidémiologique et organisationnel et les principales  recommandations concernant la cicatrisation des plaies.
- Développer des compétences spécifiques dans le domaine de la cicatrisation des plaies chirurgicales, traumatiques ou chroniques.
- Identifier les différents types de plaies chroniques et leurs traitements afin d’optimiser la prise en charge du patient.
- Maîtriser les techniques de pansements et de soins.
- Actualiser ses connaissances en matière de gestion du risque infectieux lié aux soins.
- Être partie prenante dans la prévention et le suivi de la cicatrisation des plaies.
- Se préparer à l’évaluation de ses pratiques professionnelles (EPP).
- Assurer l’amélioration de la qualité des soins par l’optimisation de la prise en charge et le suivi interdisciplinaire de la cicatrisation des plaies.

Témoignage

"La formation m’a permis de mettre en place de nouveaux protocoles au sein de mon Ephad pour la prévention des escarres notamment. J’ai aussi acquis une reconnaissance des dermatologues avec lesquels je travaille. Nous envisageons de développer la télémédecine afin de réduire les délais pour obtenir une consultation à l’hôpital. Je n’en retiens que du positif !"
 
[Cécile Bourblanc, infirmière en Ephad (72)]

Voir aussi les formations en

Programme

Module 1

Infirmier référent en Ehpad : quel positionnement
Fonction - responsabilités - missions - encadrement
- Clarifier le positionnement professionnel et personnel de la fonction d’infirmier(e) référent(e)
- Définir la fonction d’IDER en Ehpad - Identifier les responsabilités, les missions et les délégations liées à cette fonction
- Repérer les modes de positionnement à clarifier vis-à-vis de la Direction, des équipes soignantes, des résidents, des familles ainsi que des différents acteurs de la sphère gérontologique interne ou externe
- Identifier le rôle central de l’IDER dans une démarche qualité visant à optimiser le suivi et l’accompagnement au quotidien des résidents en intégrant les différentes composantes du soin.

Module 2

Paysage gérontologique : quelles évolutions ?
Vieillissement - politiques gérontologiques - droit des personnes
- Connaître les enjeux gérontologiques actuels ainsi que leurs évolutions
- Analyser les contextes démographiques du vieillissement
- Identifier les nouvelles perceptions du « vieux » dans notre société
- Appréhender les conséquences « sanitaires » du vieillissement en France.

Environnement légal : quels enjeux
ARS - convention tripartite - appels à projets - tarification
- Approcher l’évolution des politiques sociales et médicosociales du secteur des Ehpad
- Connaître la nouvelle organisation des autorités de contrôle et leurs missions (ARS et Conseil général)
- Découvrir le système de régulation du champ médico-social : les règles d’autorisation, les règles de coopération, la planification…
- Maîtriser les éléments techniques et stratégiques du conventionnement tripartite : les règles de tarification et l’impact du GMP et du PMP
- S’approprier les outils de la loi 2002-2 du 2 janvier 2002 : projet d’établissement, contrat de séjour, règlement de fonctionnement, livret d’accueil…

Module 3

Management et techniques : quels modes et attitudes ?
Modes managériaux - savoir-être et savoir-faire
- Acquérir les bases managériales pour optimiser la gestion et la coopération d’une équipe : les différents styles de management, l’évaluation de son propre style managérial, la valorisation et la motivation des équipes, la coordination du travail d’équipe
- Identifier et définir les bases d’une collaboration harmonieuse avec la direction et le médecin coordonnateur.

Outils de management : quelles utilisations
Entretien d'évaluation - gestion des conflits - recrutement - délégation - conduite de réunion - gestion du temps
- Acquérir les bases de l’entretien individuel et ses déclinaisons spécifiques (entretien d’aide, de recadrage, de recrutement, d’évaluation…)
- Découvrir les fondements théoriques d’un conflit et appréhender les règles de résolution
- S’approprier les outils de la gestion du temps pour optimiser l’organisation individuelle et/ou collective
- Acquérir les règles de la délégation au service d’un management dynamique et participatif.

Module 4

Législation et réglementation : quels cadres ?
Droit du travail - secret professionnel responsabilité
- Acquérir les fondements en matière de droit du travail et de convention collective : amplitudes horaires, jours fériés, congés, temps de travail…
- Connaître les règles relatives aux notions de secret professionnel, discrétion professionnelle, secret partagé…
- Appréhender les notions de responsabilité civile et pénale dans un environnement professionnel.

Module 5

Management de projets : conduire le changement
Conduire le changement - motiver - organiser la réussite
- Acquérir une culture d’une démarche projet : fondements, méthodologie, mise en œuvre, suivi, évaluation… (projet institutionnel, d’établissement, de vie, spécifique : Unité Alzheimer…)
- Savoir motiver et impliquer les équipes dans la conduite de changement au regard des projets d’accompagnements à mettre en place.

Pilotage opérationnel des projets : quelles méthodologies ?
Projet de soins - projet personnalisé - projet spécifique
- Identifier le rôle central de l’IDER dans la coordination et la conduite de projet ainsi que sa capacité d’implication dans l’élaboration, la rédaction, le suivi et l’évaluation du projet de soins institutionnel et des projets de soins individualisés
- Connaître les droits des résidents, les règles de confidentialité à respecter… dans le cadre déontologique et juridique à prendre en compte.

Centre(s) d'enseignement

Session(s)

du 7 novembre 2016 au 8 mars 2017

Contact

Unité de santé publique
25 boulevard Guy Mollet
BP 31115
44311 NANTES CEDEX 3

Tél. : 02 40 16 10 47
Mél : santepublique@cnam-paysdelaloire.fr