Ingénieur informatique - Cybersécurité

Code diplôme/certificat: CYC9106A-PDL

180 crédits

Niveau d'entrée

  • Niveau 5

Niveau de sortie

  • Niveau 7

Responsable(s)

Veronique LEGRAND


Habilitation

Accrédité par la CTI pour 5 ans.

Public, conditions d’accès et prérequis

Prérequis : Pour le cycle préparatoire : Bac+2 (DPCT du Cnam, BTS, DUT, DEUG dans la spécialité ou une spécialité voisine, VES ou VAE).

 

Objectifs

L’objectif pédagogique sera de délivrer un enseignement généraliste en cybersécurité afin de permettre aux élèves-ingénieurs de s’orienter vers l’un ou l’autre des métiers de l’ingénierie en cybersécurité :

  • ingénieur en sécurité opérationnelle : hautement qualifié pour mener des opérations de sécurité dans les centres de sécurité opérationnels (SOC), il est référent dans son domaine pour l'application et le maintien de mesures et contre-mesure de sécurité ; en situation défensive ou offensive, il assure tout type d’analyses de sécurité : vulnérabilités, investigation numérique légale, détection d’anomalie et d’intrusion, et décide de la remédiation adaptée ; enfin, il met en place les dispositifs de veille et de renseignement (CTI) et assure les activités de modélisation de la menace pour l'analyse de risques cyber.
  • ingénieur en conception et innovation de produits de sécurité : expert de haut niveau, il conçoit de nouveaux dispositifs ou de nouvelles technologies ou protocoles pour la cybersécurité, il est également force de proposition pour faire évoluer des produits ou protocoles existants dans un objectif de développement commercial ou d’innovation en milieu industriel. Il met en œuvre des dispositifs IT Sec complexes, en assure la conception en réponse à des normes de certification, enfin, il gère et suit le programme de certification des produits qualifiés ou en cours de qualification.
  • ingénieur en développement d'applications cybersécurité : expert du génie logiciel, il accompagne le process de production des applications et du code, il développe de nouvelles applications de sécurité sous forme de logiciels, procédés ou services, en optimisant leurs coûts et leur sécurité à l’aide d’applications sécurisées "by design".

Mentions officielles

Intitulé officiel figurant sur le diplôme : Diplôme d'ingénieur Spécialité informatique Parcours Cybersécurité

Code(s) NSF : -

Code(s) ROME : -

Organisation

Durée et organisation

L’année est organisée en 2 semestres  : semestre 1 (S1) d’octobre à février/mars et semestre 2 (S2) de février/mars à juin.

• Parcours diplômant
Le cursus est proposé selon une programmation permettant d’optimiser la durée de la formation, compatible avec une activité professionnelle.

• Unités d’enseignement « à la carte »
Vous avez toute liberté pour effectuer votre choix parmi l’ensemble des unités d’enseignement (UE) qui vous sont proposées.

Cours à distance via Internet :
autoformation avec accompagnement par un enseignant(e) (en individuel ou collectif). Utilisation de supports numériques (documents pdf, documents sonorisés, vidéos interactives, quiz d’autoévaluation...) et échanges en classes virtuelles par visioconférence (en direct ou en différé), messagerie, forums, chat...

Blocs de compétences

Ce cursus est aussi proposé sous forme de blocs de compétences.
Retrouvez-les tous ici.

Modalités d'évaluation

Le diplôme d'ingénieur Cybersécurité est délivré après validation de chacune des UE et UA le constituant :
  • Tronc commun scientifique : 5UE/15 ECTS, chaque UE a 3 ECTS : UTC501, UTC502, UTC503, UTC504, UTC505,
  • Anglais : 1UE /6 ECTS et un test d'anglais niveau B2 (non crédité), Bulats ou équivalent.
  • UAAD91 : 1 UE/0 ECTS, examen d'admission à l'Ei-Cnam (0 ECTS).
  • UAEP01, 1 UE/9 ECTS, bloc d’expérience.
  • Bloc dit « de base » : 6 UE/36 ECTS pour acquérir les savoirs et compétences scientifiques et techniques de base et orientés "cœur de métier" de la spécialité.Le choix du parcours cybersécurité impose le choix d’au moins 2 UE SEC parmi SEC102,SEC103,SEC105, ce qui lève uniquement la règle d’exclusion uniquement pour le parcours Cybersécurité.
  • Bloc dit « de spécialisation » : 2 UE/12 ECTS, pour se spécialiser en cybersécurité en choisissant 2 UE dans le bloc cybersécurité, avec au moins I UE SEC et de préférence 2 UE SEC.
  • Un bloc d’UE, dites « plug-in » : 18 ECTS à 21 ECTS selon les spécialités permettant d'acquérir des savoirs et compétences complémentaires aux UE "cœur de métiers".
  • Bloc dit « d’approfondissement» : 2 UE/12 ECTS, permet de se spécialiser en cybersécurité en choisissant 2 UE dans le bloc cybersécurité, avec au moins I UE SEC et de préférence 2 UE SEC.
  • Examen probatoire : 1UE/6 ECTS, codifiée ENG221, elle est le préalable indispensable à la réalisation du mémoire (voir infra)
  • Test d'anglais :1 UE/0 ECTS, codifiée UA2B30 pour valider le niveau B2
  • Mémoire Ingénieur : 1 UE/42 ECTS, codifiée UAMM91

Méthodes mobilisées

Pédagogie qui combine apports académiques, études de cas basées sur des pratiques professionnelles et expérience des élèves.
Équipe pédagogique constituée pour partie de professionnels. Un espace numérique de formation (ENF) est utilisé tout au long du cursus.

Modalités d’évaluation :
Chaque unité (UE/US, UA) fait l’objet d’une évaluation organisée en accord avec l’Établissement public (certificateur) dans le  cadre d’un règlement national des examens.

Accessibilité public handicapé :
Nos formations sont accessibles aux publics en situation de handicap. Un référent Cnam est dédié à l’accompagnement de toute personne en situation de handicap.

Modalités et délais d’accès

Les inscriptions se déroulent dès le mois de mai pour les formations qui débutent en octobre (semestre 1) et dès novembre pour les formations qui débutent en février (semestre 2).

Description

Cliquez sur l'intitulé d'un enseignement ou sur Centre(s) d'enseignement pour en savoir plus.

Total
6 : ECTS

Une UE à choisir parmi

Total
6 : ECTS

Une UE du bloc IMO à choisir parmi

Total
6 : ECTS

Une UE du bloc AISL à choisir parmi

Total
6 : ECTS

Une UE du bloc ISI à choisir parmi

Total
6 : ECTS

Une UE du bloc IRSM à choisir parmi

Pour les élèves du parcours Cybersécurité choisir au moins 2 UE SEC

6 ECTS

Une UE à choisir parmi les listes précédentes


 
6 ECTS

Une UE à choisir parmi les listes précédentes


 

choisir ici au moins 1 UE SEC et de préférence 2 UE SEC

Total
12 : ECTS

Deux UE à choisir parmi

Total
18 ECTS

18 crédits à choisir parmi :

Voir toutes les UEFermer
  • 1er semestre : Foad 100%
 
  • 2nd semestre : Foad 100%
 
  • 2nd semestre : Foad 100%
 
  • 2nd semestre : Présentiel soir ou samedi
 
  • 1er semestre : Foad 100%, Foad hybride soir ou samedi
 
  • 2nd semestre : Foad 100%, Foad hybride soir ou samedi
 

choisir ici au moins 1 UE SEC et de préférence 2 UE SEC

Compétences

En tant que cadre supérieur, l'ingénieur cybersécurité sera en outre en mesure :
  • de déployer tout ou partie des architectures de sécurité des systèmes d’informations. Des datacenter aux IoT, réseaux de capteurs/actionneurs intelligents sécurisés, systèmes embarqués ou tout objet communicant sécurisé,
  • d'intégrer, mettre en œuvre, configurer tous les dispositifs de sécurité visant la protection de ces composants de sécurité, leurs architectures et protocoles.
  • de mettre en œuvre un service de veille et de renseignement et d'intelligence de la menace (CTI)
  • d'approfondir ses connaissances et d'acquérir par lui-même une expertise technique élevée,
  • d’auditer la sécurité d'un système d'information en constante évolution, de le corriger et l’optimiser par l'application de contre-mesures adaptées.
  • enfin, face aux situations d'incidents de sécurité, il sera en mesure de comprendre la menace, de manager des équipes opérationnelles, de les conduire sur les opérations techniques en situation de crise et de les conduire à capitaliser sur leurs expériences.

Débouchés

La spécificité des compétences de l’ingénieur Cnam réside dans la complémentarité tissée entre les acquis d’une expérience professionnelle souvent longue et riche et d’une formation scientifique, technique et humaine de haut niveau. Il peut ainsi assurer le lien entre le savoir-faire du technicien et le savoir-concevoir de l ’ingénieur et  participer au processus d’innovation de la conception à la réalisation.

Suites de parcours

Pas de poursuite d’études au Cnam.

Voir aussi

Les UE, les diplomes et les stages dans les domaines :

Contact

Contactez votre centre Cnam

Centre(s) d'enseignement proposant cette formation