PROSPECTIVE : La prospérité sans croissance est-elle possible, souhaitable, utopique ?

Le temps passe et le retour de la croissance se fait attendre. Selon la théorie économique classique, elle est pourtant à la base de la création de richesse et d'emplois, du développement de nos sociétés. Les dispositifs, mesures, plans, pactes en faveur de la croissance se suivent mais la croissance peine à revenir.

Pour certains économistes dont Robert Gordon de l’Université Northwestern (USA), les principaux moteurs de la croissance seraient définitivement grippés. Pour d’autres au contraire, nous sommes à la veille d’une nouvelle révolution qui va faire exploser nos capacités productives.
Parallèlement, la croyance selon laquelle la croissance du PIB serait la clé de la prospérité et du progrès et devrait rester l’objectif de nos sociétés est ébranlée. L’idée est aujourd’hui répandue que la croissance de la production se heurte aux limites écologiques de notre planète (épuisement des ressources) dont la population devrait atteindre les 10 milliards d’habitants à l’horizon 2050.
D’autres facteurs majeurs sont également à prendre en compte comme les risques climatiques. En 2006 le rapport de l’économiste Nicholas Stern, puis les réflexions du Groupe intergouvernemental d’étude du climat (Giec) mettent en avant les impacts du réchauffement climatique. Si Nicholas Stern chiffrait l’action nécessaire pour éviter l’occurrence de risques de pénurie d’eau, d’inondations côtières… à 1% du PIB  mondial annuel pour éviter des dommages susceptibles de s’élever à 20 % du PIB, il affirmait 2 ans plus tard avoir gravement sous-estimé l’ampleur des risques climatiques.

Dans un modèle de développement à revisiter, d’autres voies doivent être explorées même si elles bousculent les modèles établis, les convictions et certitudes.
•    Quelle relation y-a-t-il entre croissance et bonheur ?
•    L’économie verte est-elle un levier de croissance ?
•    Quels sont les scénarios alternatifs à la croissance ?

Telles sont les questions sur lesquelles les auditeurs du collège des transitions sociétales vous invitent à débattre lors du forum-débat organisé à Nantes le jeudi 4 juin prochain, de 17h00 à 22h30 (inscription gratuite).

Contact : , 06 28 46 46 13
Bibliographie :
•    Dominique Meda, La mystique de la croissance, comment s’en libérer ?, 2013
•    Tim Jackson, Prospérité sans croissance : la transition vers une économie durable, 2010
•    Jean Gadrey, Adieu à la croissance : bien vivre dans un monde solidaire, 2015